LE PLUS GRAND CHOIX DE COUTEAUX DE CUISINE JAPONAIS DE FRANCE
LE PLUS GRAND CHOIX DE COUTEAUX DE CUISINE JAPONAIS DE FRANCE
PANIER : #cartTotal#
#cartQty# article(s)

LA FAUSSE PROMESSE DES COUTEAUX EN CERAMIQUE

Les couteaux en céramique, la fausse promesse japonaise tenue par les chinois

Dans l'histoire de la coutellerie française, le couteau de cuisine en acier est arrivée avec la venue des cuisiniers japonais en France avec leurs ustensiles afin d'apprendre la gastronomie française.

Par la suite, un grand nombre de couteaux japonais ont été expédiées dans tous les coins du global et notamment aux utilisateurs les plus exigeants : les couteaux japonais. Depuis plusieurs années, ils influencent le monde de la coutellerie de par leur grand savoir-faire national.

Nous ne pouvons malheureusement pas faire le même constat pour les couteaux de cuisine à lame en céramique.

Cette tendance des couteaux en céramique fût une mode rapide contrairement aux couteaux japonais qui se distinguent par une vrai qualité supérieur et une résistance plus importante.

Dans les années 1980, la marque Kyocera imagine le premier couteau de cuisine avec une lame en céramique. Plus concrètement, il s'agit d'une lame en oxyde de Zirconium qui se veut très dure et au tranchant incomparable.

Il utilise notamment un process nommé le frittage. Il s'agit d'un pressage à ultra-haute densité d'une poudre en céramique à une température précise. Il en ressort une lame à une à une densité de 9/10 (soit 10 la densité du diamant). Suite à cette usinage, on obtient une lame et un biseau qui garantiront ensuite le tranchant du couteau.

Il s'agit d'un process de fabrication très chère en matière d'investissement industriel. Cependant, les industriels parviennent à proposer à un prix très raisonnable une lame très performante en terme de coupe.

La marque Kyocera est restée le leader sur le marché du couteau de cuisine en céramique, restreint jusqu'en 2004 à un produit très élitiste, chère et un peu décalé de la réalité.

C'est à cette même période que les voisins chinois ont suscité un important intérêt aux différentes applications de la céramique dans l'industrie (notamment les panneaux solaires, mais également les couteaux de cuisine)

L'industrie chinoise a imité la technique de production japonaise pour créer des couteaux à lame en céramique. Leur objectif était de créer un produit de masse, accessible dans le monde entier notamment grâce à une commercialisation mondiale mais aussi grâce à des prix attractifs.

Puis entre 2005 et 2015, les couteaux en céramique ont fini par récupérer des noms commerciaux à la connotation très japonaises. L'objectif était de vendre des couteaux chinois avec une fausse promesse d'un couteau au tranchant éternel capable de résister à toutes les coupes.

Kyocera poursuivit la production des couteaux en céramique en améliorant leur produit tant au niveau de la coupe que vis à vis de la résistance & du design.

Les grands surfaces et les hypermarchés ont ensuite totalement démocratisé les couteaux en céramique en leur apportant une image chic & très tendance car jouissant d'une image très japonaise.

Cependant, cette belle image japonaise fut très tâchée par une autre réalité. En effet, les couteaux en céramique souffrent d'un grand nombre de soucis : lames cassées ou émoussées, tranchant ébréché et enfin une impossibilité à aiguiser les couteaux.

Cette fausse promesse est ensuite devenue complètement obsolète en 20115 et a engendré l'effondrement des ventes. Les passionnés se sont peu à peu éloignés des couteaux céramiques car jugés trop gadget.

On ne décompte pas le nombre de distributeurs différents qui ont coulés suite à la commercialisation des couteaux céramiques. La marque française Kyocera a même du arrêter son activité en 2017 suite à cette chute des ventes.

La confiance avec les clients est désormais totalement rompue. Il sera difficile pour une industrie ou une marque de retrouver sa crédibilité du fait de la fausse promesse faites aux consommateurs sur un tranchant incomparable & durable.

Notre site partenaire Couteaujaponais.com a donc mis en avant les couteaux de cuisine forgés à l'acier car un réaffutage est toujours possible quand la lame manque de tranchant. De plus, il est plus facile de reprendre un couteau si une pointe venait à se casser.

Nous avons poursuivit notre partenariat avec la marque Kyocera cependant nous vous recommandons d'utiliser les couteaux en céramique uniquement pour des utilisations ultra spécifiques.

Les couteaux en céramiques ont été un fiasco car nous avons voulu rendre ce produit de masse comme un ustensile élitiste. Par conséquent, une partie entière de cette industrie s'est changée en une machine à perdre de l'argent, mettant même en difficulté le leader historique Kyocera.

Les couteaux en céramique sont désormais relégués uniquement dans les grands surfaces et sont achetés par des consommateurs ne pratiquant par la haute gastronomie.

Le conseil que l'on vous donnerai aujourd'hui sera d'investir dans un couteau d'une grande marque japonaise car le couteau en céramique de par sa qualité médiocre, ne représente plus un produit que l'on pourra comparer à des grands couteaux de cuisine du pays du soleil levant comme le promettez les industriels chinois.

 


Le site www.couteaujaponais.com est un site de vente en ligne de couteaux japonais, de matériel d'affûtage, de planches à découper,et d'ustensiles de cuisson
géré par la Coutellerie & Casserolerie Champenoises à Reims.
 Nous vous proposons via ce site de pouvoir commander 24h sur 24 et 7j sur 7 des couteaux de cuisine japonais.
Le site Couteaujaponais.com et son équipe garantissent la qualité des produits et vérifient leur conformité avant chaque envoi de colis. 

Vous pouvez commander les plus grandes marques: TOJIRO, KAI, CHROMA, ZWILLING MYABI, JAKU...et les plus grandes marques.

Retrouvez également les autres articles de notre boutique sur www.coutellerie-champenoise.fr